MON PARCOURS

 

Bien, voilà, çà y est! Un 8 juin, je suis venue au monde... Ouf! Enfin de la lumière, de la couleur, de la vie!

Le lieu qui m'accueillit: Nogent sur Marne. Ce lieu magique où de nombreux peintres sont venus tenir chevalets et pinceaux et finir leurs journées dans les guinguettes. Ah oui!!! … Les ginguettes, lieux privilégiés où chacun venait se ressourcer en soirée, volant moralement le morceau de musique au musicien qui l'interprétait les yeux fermés, où, chacun, sourire au lèvres, se mettait à danser dans un rythme endiablé, en buvant un petit vin blanc, déjà célèbre.

Ma première école fût à Joinville le Pont. Cà c'est un petit moment suspendu dans mon esprit, les premières décisions, la loi de l'école, les camarades, les secrets, qui ne sont d'ailleurs jamais gardés, enfin... l'enfance.

Je ne savais pas à cette époque, mais très vite je prenais du plaisir à dessiner sur mes cahiers, cela me valait souvent des points supplémentaires en poésie pour la décoration (super).

Je trouvais souvent des morceaux de plâtre avec lesquels je dessinais sur la chaussée. Des marelles bien sûr, mais aussi des dessins que la journée m'avait inspirée.

Je pouvais rester seule des heures durant, devant une feuille de cahier, avec des crayons qui suivaient le cours de mes pensées. Entre la bibliothèque rose ou verte, Voilà ce qui agrémentait mes loisirs. Je vous rassure, je n'en suis pas restée à cette collection littéraire.

A y réfléchir, je préfère ne pas avoir pas réalisé, à cette époque, que ce qui n'était qu'un jeu, deviendrait plus tard, ma vie.

Un parcours très chromatique où un rien accrochait mon regard, je pouvais me perdre dans un mélange de tonalités, m'émerveiller devant le petit caillou. Mais si! Celui qui est là! A côté de cette petite brindille, couleur terre de sienne! Oui, celui là! Quelle merveille !!!…

 

 

Même mes rêves sont baignés de couleurs, pas si courant à ce qu'il paraît.

 

Je suis très attirée par le domaine littéraire, ce qui paraît normal car les deux se complètent, chacun venant en aide à l'autre pour lui donner l'éclat qui lui manque.

D'études artistiques en école de beaux arts, en groupie à côtés des maîtres que la vie m'a donné la chance de rencontrer, j'ai suivi un parcours un peu cahotique (chez les artistes rien n'est comme on peut l'attendre, mais le résultat, si, alors).

A cette époque, révoltée que j'étais (que j'étais, hum…je le suis encore un peu), les remontrances, les déchirages de croquis par le maître et les remontrances en forme de moqueries, m'arrachaient le cœur. Répondre, il ne fallait pas y compter.

Mais, aujourd'hui petite Catherine, ne te semble-t-il pas que cela t'a été très, mais très profitable? Allez, sois juste, et reconnais….. Heu, hum, oui, bon, alors on passe à autre chose….

 

De Paris, à Clermont Ferrand, j'ai évolué dans différents domaines qui m'ont donné la force et l'envie de poursuivre mon chemin.

Le tourisme, dans une agence de voyages, m'a permis de connaître des paysages nouveaux, d'associer les couleurs avec ce que mes connaissances de l'histoire des civilisations m'avaient apportées. Découvrir également la richesse des cultures, du patrimoine, des croyances, une façon de vivre tellement différente, je ne dirais pas forcément plus belle, ni mieux, mais autre. J'ai eu la chance à cette époque de rencontrer Mr Negrin et Freddy, un petit plus dans ma vie.

Un second volet de mon parcours évolution se passera dans une agence immobilère à Paris XVIIème..

Là, j'ai pu admirer toute l'architecture des magnifiques monuments de la capitale, et pu dater les différents styles de construction, voir les jardins cachés au creux de la cité, et bien entendu découvrir les hommes ou femmes qui en ont été les créateurs ou du moins les ont inspirés.

De ce petit bout de parcours, je retiens aussi une multitude de personnes variées, avec leurs connaissances, leur amitié, leur joie de vivre et la façon qu'ils ont eu de croire en moi, à eux, MERCI.

Mon petit chemin ‘qui sent la noisette', m'a conduit vers Valence, pour des raisons familiales.

Je ne voulais pas perdre mes acquis artistiques. Mais, arriver dans une région totalement inconnue pour moi, sans amis, là, la situation est devenue très difficile.

 

 

L'artiste devant sa toile "Après la crue"

 

En fréquentant les milieux artistiques de Valence, j'ai entendu parler de René Gau, un peintre dont beaucoup de personnes évoquaient le nom. Entretien fut pris et collaboration de cours, par la même occasion.

Je tiens, par l'intermédiaire de ce site, à remercier Monsieur RENE GAU, qui a su trouver en moi l'énergie, la part artistique qu'il me fallait développer, me faire oublier la peur de l'échec ou celle de choquer, appris à me surpasser et à oublier ce qui pouvait devenir un frein à la liberté gestuelle.

Je connais sa modestie, je passe outre. Sous ses airs bonhomme, (il ne m'en voudra pas de ces quelques mots) c'est quelqu'un de merveilleux, à qui je tire mon chapeau.

Je vous embrasse très fort pour ce que vous m'avez apporté artistiquement.

Cette année 2010 emporte sur ses ailes ce Maître des couleurs qu'a été René, accompagné de ses hérons qu'il chérissait, pour admirer un autre horizon, d'où, j'en suis sure, il nous tire son grand chapeau avec son sourire. Au revoir René ...

Je garde le respect et la reconnaissance envers ceux qui m'ont fait devenir ce que je suis. Même si la route reste longue à parcourir, chacun sait qu'un artiste n'est jamais au bout de ses créations et de ses idées. J'ai eu le plaisir de faire cette démarche et j'en éprouve un immense bonheur. Je leurs dois tant, tout le monde n'a pas cette chance là.

1986 - Arrivée sur SAINT PERAY, j'ai créé dans l'ancien batiment de l'Arzalier un petit atelier. Très modeste, celui-ci a démarré avec une dizaine d'enfants. L'enseignement était plutôt orienté ARTS PLASTIQUES.

1990

Changement de voie pour améliorer ce qui avait été créé deux années plus tôt.

Je crée en 1992 une association artistique «Les Ateliers d'Arlequin» et j'ouvre mes portes avec plaisir à d'autres secteurs artistiques en recherche de lieu d'accueil tels que danse classique ou moderne, gym et couture.

De quelques élèves, cette structure s'est vue prendre peu à peu, ampleur et reconnaissance.

 

Axel, peindre à mains nues, le rêve !

 

Stage Arts plastiques, mars 1993

 

Les artistes au travail

 

Découverte de la sculpture

 

Emilie et Mykaël tout sourire

 

Atelier "Bas relief"

 

.............

Mai 1993, Grand concours de dessin "la vie en couleurs", les artistes en herbe commencent à arriver, il y en aura 240 au total. C'est devant Monsieur le Maire Gérard Mallen qu'aura lieu la distribution des prix remis par le jury.

Ce changement ayant amené beaucoup plus d'inscriptions, j'ai aménagé un atelier au 2 rue du vieux pont, situé à l'entrée de SAINT PERAY.

De fils en aiguilles et pour satisfaire aux demandes, 3 cours adultes furent créés. En effet, sur la commune, aucun atelier de ce style n'existait.

.....................

Au départ de ce challenge, j'avais peur que cette formule ne soit pas adaptée, j'ai été vite rassurée, même si, de nos jours rien ne reste facile.

Le nouvel atelier

 

 

Le nombre d' inscriptions grandissant, il a fallu prendre nos pinceaux, chevalets, peintures et tout le matériel que nous possédions pour conquérir un nouvel espace.

Nous disposions alors d'un local beaucoup plus adapté à nos demandes et surtout au nombre grandissant d'élèves.

L'atelier, situé 34 RUE FERDINAND MALET, se trouve désormais à l'extrémité opposée de SAINT PERAY.

J'ai, à cette époque, repris ma liberté vis-à-vis des ateliers d'Arlequin que j'avais créés, laissant à chacun son domaine de spécificité pour ne conserver que ce qui avait été la base de la création de mon association à savoir le domaine artistique des arts plastiques pour enfants, ados et adultes.

L'ART PLASTIQUE, bien sûr, m'est resté attitré, le reste des activités ayant été réparti selon les affinités. Une page se tourne, une autre s'ouvre, avec toute la force de la volonté et le courage de recommencer.

 

Un autre atelier, une autre organisation

qui se compose ainsi 

- ATELIER NUANCES :

enseignement enfants, ados, adultes

Arts plastiques, Arts appliqués, Toutes techniques.

- NUANCES AREXPO :

Association en lien direct avec l'atelier qui a pour but d'organiser des visites de musées, de galeries et d'informer sur les évènements ou concours artistiques ainsi que sur les animations culturelles.

Je tiens à remercier Mr Lasbroas, Maire de St PERAY pour la ligne de conduite qu'il a instaurée au sein de notre village, dans le principe de non concurrence entre les associations et qui consiste à veiller à ce qu'aucune activité identique à une autre existante, ne se crée sur notre commune.

Saint Péray

1995/1996 Le Plovier, Centre d'accueil pour Handicapés, Atelier d'Art Thérapie

1995/2001 maison de retraite "Les Villandières" Valence, Atelier d'Art Thérapie adapté.

Parallèlement à l'atelier, j'ai enseigné l'Art Thérapie dans diverses institutions (maison de retraite, centre d'accueil pour handicapés).

Fontlozier, le petit moment de détente après le cours d'Art plastique

J'ai également enseigné l'Art plastique dans divers établissements (écoles, lycées, centres de formation, mjc).

Voici quelques photos de classe de mes élèves...

Classe de BAC commerce et vente

BTS ESF

BTS ESthétique

CAP Esthétique Coiffure

BAC vente 1ère année

BAC commerce 1ère année

 

 

 

 

Coucou d'amitié des élèves en fin d'année, ça fait chaud au coeur.

 

Un clin d'oeil à Mr Gérard Mallen, pour toute l'aide qu'il a su m'apporter tout au long de mon parcours.

L'atelier reste au coeur de mes activités et j'exerce toujours actuellement mes cours d'arts appliqués en lycée et collège.

Bac vente 2ème année

Une structure d'aide pour la composition des dossiers pour les concours aux entrées des Ecoles Supérieures d'Arts, existe depuis quelques années avec de bons résultats pour ces stagiaires - Ce programme est en place pour guider et épauler les futurs étudiants en Arts et les amener vers le meilleur de leur créativité.

 

 

Je dédie ces pages...

 

A Maman......

 

A Frédéric, mon frère

 

......A Madeleine